La chronique de Kat

12.02.2018

Dans les années 50, l'histoire se déroule à Coney Island au parc d'attractions: Ginny serveuse mais qui a toujours rêvé d'être actrice, Humpty son gentil mari sans avenir, Mickey le maître-nageur amant de Ginny et Carolina, la fille d'Humpty poursuivie par les hommes de main de son mari mafieux. L'erreur: Carolina et Mickey deviennent amants et déclenchent les foudres et la jalousie de Ginny. Pas un grand Woody Allen par le scénario, mais une excellente prestation de Kate Winslet, jouant un huis clos à elle toute seule à chaque scène, une femme avec une vie ratée dont la dernière scène est digne du film boulevard du crépuscule: une actrice perdue dans ses délires et sa triste vie. 

 

 

 

 

 

Après des années d'absence, Gaspard rentre dans sa famille pour le mariage de son père. Il est accompagné de Laura, jeune femme fantasque qu'il fait passer pour sa copine. Il y retrouve sa jolie soeur Coline, qui vit en continue avec une peau d'ours sur elle, son frère Virgil qui essaie tant bien que mal de faire vivre le zoo, son père Max futur marié et toujours coureur de jupons. Une drôle de famille dans un zoo au milieu d'animaux sauvages! Gaspard replonge dans son enfance, qu'il va vite devoir quitter avec ses frère et soeur! Un film servi par d'excellents acteurs, hélas, pas assez connus; un scénario bâti sur les rapports humains compliqués dans une famille loufoque mais avec la venue d'une inconnue Laura, celle-ci apporte de la fraicheur, de l'humour et surtout un oeil réaliste sur cette famille déjantée; et pour finir une mise en scène paisible et éclatante par le jeu de lumière donnant une atmosphère de bien-être.

 

 

 

 

 

 

 

 

Stesuko vit seule dans son appartement et travaille sans grand enthousiasme comme employé de bureau. Sa vie est rythmée par métro boulot dodo. Sa nièce Mika lui propose de prendre sa place à des cours d'anglais. Stesuko s'exécute: elle met une perruque blonde, devient Lucy, et s'éprend de John le prof! Il s'ensuit un road trip aux usa avec sa soeur pour retrouver Mika et John qui ont disparu avec son argent. De Tokyo à LA, 2 soeurs diamétralement opposées, vont régler leur compte, mais surtout Setsuko va découvrir une nouvelle vie à 50 ans. Une comédie dramatique japonaise montrant une femme dépressive se libérer de ses inhibitions sous une perruque blonde, un film donnant une vision acerbe de la crise de la cinquantaine. 

 

 

 

 

 

 

A Beyrouth, une insulte entre 2 hommes (un chrétien libanais et un réfugié palestinien) vire au cauchemar, finit au tribunal et embrase tout le pays. Un film d'une grande justesse qui ne prend parti pour aucun des 2 camps; le réalisateur relate des faits, des situations qui font du mal aux 2 hommes, chacun a ses propres blessures à panser. Un film d'une grande humanité où les 2 protagonistes devront se regarder en face au tribunal et s'écouter. 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jeff Tuche est heureux: le TGV va passer et s'arrêter dans son village! Sa joie sera de courte durée. Il décide de se présenter à l'élection présidentielle, il gagne par miracle et s'installe avec toute sa famille à l'Elysée. Avis aux amateurs des Tuches! 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Clint Eastwood relate l'attentat déjoué par des hommes ordinaires américains dans le Thalys le 21 août 2015 à destination de Paris. Ce film montre la vie des trois gamins Anthony, Alek et Spencer (l'école, l'armée et leur amitié indéfectible) puis les raisons pour lesquelles ils sont montés dans ce train; sans eux un véritable carnage aurait eu lieu. Les trois personnages principaux sont joués par les vrais héros. Pour résumer le film de Clint Eastwood, comme les précédent (Sully): des hommes ordinaires, de l'héroisme et de l'amitié. 
 

 

 

 

 

Un couple divorce, la mère souhaite la garde exclusif de leur fils de 11 ans suite à des excés de violence du père. Pas de preuve, pas de plaintes. Première scène: un bureau, le spectateur est le juge. Il écoute les deux avocats, la mère ne dit pas un mot, le père se demande ce qu'on met dans la tête de son fils. La juge leur demande qui des deux est le plus menteur. L'ambiance est tendue et ce n'est que le début. Un très grand film qui montre les violences conjugales physiques, psychiques et morales; les parents se servant d'un enfant pour faire du mal à l'autre; la peur de ne pas revoir son enfant; le désarroi d'une mère, qui détient la vérité, face à un juge qui décide du bien de l'enfant. Un drame familial et social, dur, violent par les paroles, étouffant, latent, la pression monte jusqu'au final. 

 

 

 

 

 

 

 

 Dans le désert marocain, trois chefs d'entreprise se retrouvent pour faire leur partie de chasse annuelle. L'un d'eux a amené sa jeune maîtresse Jen, qui va vite attirer les convoitises des 2 autres. Les choses dérapent, la jeune femme est laissée pour morte. La partie de chasse est lancée, mais la proie a changé, et les chasseurs ne sont plus les mêmes. Un nouveau Kill Bill? OUI! Beaucoup d'hémoglobine dans une course-poursuite à la vengeance, à travers une atmosphère chaude et désertique, avec un scénario et une mise en scène très maitrisés, sanglant, violent et gore! A voir absolument! 

 

Please reload

Posts à l'affiche

A mille lieues du quotidien, offrez-vous l'Afrique !

December 2, 2019

1/10
Please reload

Posts Récents

November 18, 2019

November 18, 2019

November 13, 2019

November 7, 2019

Please reload

Archives