La chronique de Kat et Sophie

18.09.2017

  Bienvenue dans la petite maison dans la prairie! Elle, Lui, Les autres. Elle, restaure leur maison pour en faire un Paradis; Lui, est un célébre et grand écrivain en panne d'inspiration. Bientôt, Les autres vont s'installer chez eux. La tranquillité du couple et de la maison vire au cauchemar. La maison suinte le sang, le moindre bruit est amplifié par les voix des Autres, jusqu'à l'accalmie. Le seul point d'ancrage pour le spectateur, c'est Elle, jeune femme consciente d'être envahie par un "mal" venant de l'extérieur et s'installant petit à petit dans son environnement. Thriller fantastique? Pas vraiment. Un film tortueux, angoissant, halluciné, gore (la zombie partie!), ennuyeux dès la seconde partie. Un film qui n'est pas un chef-d'oeuvre et où la chute finale tant attendue n'existe pas. Du grand n'importe quoi ou alors les pires angoisses du réalisateur qui mélange tout: la religion, l'environnement, l'amour, la Terre. On en sort un peu perdu. On aime ou on n'aime pas, à chacun son ressenti. Attention spoiler: Pas besoin de 2h pour résumer le film en 2 lignes: ils sont morts tous les 2, Lui vit et revit éternellement l'amour que sa femme lui a porté. Ce n'est pas elle qui l'intéresse, c'est son amour dont il ne peut vivre sans, même mort. On peut aussi comparer Elle à la Terre, voire ce qu'on lui fait subir, comment elle se bat pour vivre et ce qui adviendra. Bon c'est tortueux!

 

 

 

J'ai tué Jean-Luc, j'ai tué Godard, j'ai renié mon cinéma. Ainsi va la vie à bord du redoutable! Godard, c'est lui contre le monde entier; la contradiction est son maître mot; la révolution et Mao, sa vie! Il en devient un réalisateur incompris et incompréhensible! Egoiste, amoureux, charmeur, authentique, plein d'humour, de mauvaise foi, une jeune étudiante de 20 ans en tombe amoureux et se marie avec lui. Elle, c'est Anne Wiazemsky, la petite-fille de François Mauriac. Leur mariage durera 3 ans. Louis Garrel est Godard, de sa coupe de cheveux à ses lunettes, en passant par sa diction et son élocution. Réussite totale du film, du scénario, du réalisateur et des acteurs! Une belle déclaration d'amour d'un réalisateur à Godard!

 

 

 

Première Guerre Mondiale, Paul Grappe, sur le front, se mutile un doigt et déserte l'armée et la Guerre. Il part dans son village retrouver sa femme Louise. Pour le cacher et le sauver, Louise le travestit en femme. Paul devient Suzanne et y prend goût pendant ces années folles. Paul essaiera de reprendre sa vraie identité mais Suzanne est toujours là. Un véritable drame, juste, brillant et triste, plein d'amour et de compassion, évoquant l'identité sexuelle, le plaisir et le désir, à travers ce couple perdu par la Guerre et ce qu'elle les a fait en devenir. Troublant et bouleversant.

 

 

 

1h40 sous adrénaline! Un véritable "very bad trip"! Connie, petit voyou du Queens, sort son frère Nick de l'institution pour personnes déficientes où il réside. Il l'embarque dans un braquage qui tourne mal. Nick est arrêté et envoyé en prison. Pour le libérer, Connie a besoin de 10 000 dollars; la course aux dollars est lancée dans les bas-fonds de NY, une longue nuit nous attend. Un bon thriller, direct, pas d'échappatoire, pas de temps mort, le spectateur suit et court derrière un poisseux et amaigri Robert Pattinson sans jamais s'arrêter. On y croise des paumés, des dealers, des pauvres gens, des quartiers infréquentables. En résumé: drogue, fratrie et les rues du Queens!

 

 

 

Vu par Kat : Douée! Mary a 7 ans et est un petit génie. Elle habite chez son oncle Franck car sa mère, génie de maths, s'est suicidée il y a 6 ans de ça. Franck voudrait qu'elle suive un parcours scolaire normal mais c'est sans compter sur l'arrivée de la grand-mère, tyrannique, chercheuse en math et prête à tout pour relancer sa carrière. Drame familial entre un fils et sa mère qui ne se comprennent pas et au milieu il y a une petite fille de 7 ans, certes qui s'ennuie en classe "normale" mais qui s'éclate à la récrée avec les élèves de son âge. Emouvant et drôle à la fois, et qui nous fait se poser les bonnes questions sur l'épanouissement des enfants génies ou pas! Prix du public de la ville de Deauville au festival du cinéma américain de Deauville 2017.

 

Vu par Sophie : Film très émouvant, parfaitement joué. On rit aussi avec ce duo qui ne manque pas de piquant et l’on reste sous le charme de cette jeune, Mckenna Grace, actrice prometteuse et époustouflante qui donne la réplique à Chris Evans. A voir, n’oubliez pas vos mouchoirs pour les plus sensibles d’entres vous.

 

 

 

 D'après une histoire vraie, les faits se déroulent de 1974 à 1986. Véritable perdant ou simple gros trafiquant de drogue appartenant "accessoirement" au cartel de Médelin, à la CIA, ATF et DEA? Ca fait beaucoup de monde, beaucoup de dollars (à ne plus savoir quoi en faire!), beaucoup d'héroine à transporter ainsi que des armes (Nicaragua, Salvador, Colombie) mais Barry Seal est "le" pilote, celui qui transporte ce que vous voudrez, des USA en Amérique latine! Film d'aventure pré-fabriqué pour Tom Cruise qui n'a pas pris une ride! De l'humour, pas trop de cascade, un anti-héros attachant, une bonne tête brûlée ce Barry Seal!

 

Please reload

Posts à l'affiche

La course à l'espagnol !

November 13, 2019

1/10
Please reload

Posts Récents

November 13, 2019

November 7, 2019

November 6, 2019

November 6, 2019

October 24, 2019

October 21, 2019

October 17, 2019

October 16, 2019

Please reload

Archives