La chronique de Kat et Sophie

11.09.2017

 

"Le chemin"

Le chemin sera long pour la fiancée du Roi. Camille est partie au Cambodge dans une mission catholique avant de prononcer ses voeux. Tous les jours, elle emprunte un chemin perdu dans les ruines d'Angkor, pour aller voir une femme qu'elle soigne dans un village reculé. Là, elle fait la connaissance de Sambath, cambodgien. Une rencontre, un rituel. Un beau décor entre la moiteur de la jungle et les ruines des temples, un film réalisé avec beaucoup de délicatesse, de remise en question, de choix à faire, mais qui parle aussi d'amour, de fidélité, de vocation. Sincère.

 

 

 

 

 

"Patty Cakes"

Patty, 23 ans, vit dans une petite ville perdue du NewJersey, entre une mère fêtarde, alcoolo, sans argent et une grand-mère malade dont les soins coûtent cher. Patty cumule les jobs pour faire vivre sa famille. Elle aime le slam, crée un groupe avec son meilleur ami Jheri et un musicien atypique Basterd et espère s'en sortir. Il n'y a pas que "The voice", même les paumés, les obèses, les laissés pour compte du rêve américain peuvent y arriver à force d'y croire. L'actrice Danielle Macdonald "bouffe" l'écran par son interprétation d'obstinée, de têtue, et donne l'envie de gagner à son groupe.

 

 

 

Vu par Kat :"Otez moi d'un doute"

Erwan, breton et démineur, apprend fortuitement que son père Bastien n'est pas son père. Sa fille Juliette est enceinte mais ne veut pas dire qui est le père de son enfant. Erwan enquête discrètement et retrouve son géniteur. Par la même occasion, il fait la connaissance d'Anna, médecin, dont il tombe amoureux mais qui pourrait être sa demi-soeur. Joyeux bazar dans cette famille! Comédie sentimentale et romantique qui repose sur les épaules de François Damiens et Cécile de France et heureusement avec une pointe d'humour!

 

Vu par Sophie: Avec un choix d'acteurs haut de gamme : Cécile de France, François Damien, André Wilms et Guy Marchand, la réalisatrice Carine Tardieu ne s'est pas trompée sur une interprétation touchante, émouvante et attachante. Chacun apportant une pierre à l'édifice de ce film.Ce film est le genre de film bourré de tendresse, de rapports humains vrais, basés sur la recherche de paternité, ses origines, la construction de soi, de sa personnalité, de ses ressentis.Vous ne pleurerez pas mais serez émus d'une jolie comédie dramatique qui traite un sujet sensible de la reconnaissance du père à la naissance, un mélange subtil et grave, plein de légèreté sur un fond de paysage breton.

 

 

 

 

 

"Barbara"

Une actrice va jouer Barbara; elle imite ces gestes, sa posture, travaille sa voix, et se laisse tellement envahir par son personnage qu'elle s'y perd totalement et amoureusement. Un film tourné dans un film, un peu documentaire, assez déstabilisant, au début, un peu compliqué à suivre, et à comprendre surtout où Mathieu Almaric veut nous amener. Tout le monde joue un rôle et en plus, des scènes de la vraie Barbara sont intégrées dans le film. On finit tous submergé par Barbara.

Please reload

Posts à l'affiche

Ce mardi, c'est zeni

May 19, 2020

1/10
Please reload

Posts Récents

April 28, 2020