La chronique de Kat

04.09.2017

 

 

"Atomic blonde"

Qui double qui? Berlin, juste avant la chute du mur, un agent de la stazie souhaite passer à l'ouest avec des données confidentielles. Lorraine, agent secret anglais, est envoyée sur place afin de mener à bien cette mission mais c'est sans compter sur la CIA, KGB et autres. Que fait Charlize Theron dans ce film? A part admirer sa plastique et écouter des musiques électro des années 90, rien de nouveau dans ce pseudo thriller d'espionnage. NT 5 / NI 4 / NS 2. NOTE 3.7/10

 

 

 

"Hitman and bodyguard"

Un super garde du corps doit protéger un redoutable tueur à gages qui doit témoigner contre son ancien employé, accessoirement dictateur d'un pays de l'Est! Une comédie portée par le très bon tandem Ryan Reynolds et Samuel L. Jackson, de bonnes scènes d'action, un film à l'autodérision explosive!

NOTE 7/10

 

 

 

 

 

 

 

 

"120 Battements par minute"

Grand Prix du jury au festival de Cannes 2017. Années 90, Act-up se mobilise par les mots et la violence pour que les pouvoirs publics prennent conscience que le Sida tue et continue de tuer. En parallèle on suit l'histoire d'amour entre Nathan et Sean. Un deuil. Bouleversant, beau, simple, sans pathos. Exceptionnel. A voir.  NOTE 7.3/10

 

 

 

 

 

 

"Les proies"

Prix de la Mise en Scène au Festival de Cannes 2017. Pendant la guerre de Sécession, dans le Sud, Miss Martha mène d'une main de fer sa pension de jeunes filles jusqu'au jour où la plus jeune amène à la propriété un soldat nordiste blessé. Miss Martha décide de le cacher et de le soigner. La présence de cet homme va réveiller les sentiments oubliés de ces femmes. Tensions sexuelles, jalousies, compétitions inattendues, la maisonnée va voler en éclats. Un huis clos, sous une atmosphère moite et étouffante, où les jalousies exacerbées de certaines vont conduire à la mise à mort d'un homme qui voulait juste rentrer chez lui. Un beau portrait de femmes troublées par le désir et la présence seule d'un homme.  NOTE 6.3/10

 

 

"Bonne pomme"

Gérard, c'est la bonne pomme de sa femme qui s'affiche avec un cowboy, de sa belle-mère qui veut absolument lui vendre le garage, de son beau-fils qui ne croit qu'en lui.  Alors un jour il s'en va, sans rien dire, dans un petit village où il y a un garage à vendre. Il fait la connaissance de Barbara, la directrice de l'unique hôtel du coin, une femme mystérieuse, un peu "poivrote", enfin beaucoup même (!) et très imprévisible. Drôle de rencontre étincelante! Bonne comédie qui réunit 2 monstres sacrés du cinéma français, et où les seconds rôles tirent aussi leur épingle du jeu.

 

 

"Wind river" 

Prix de la mise en scène "Un certain regard" au festival de Cannes 2017. Une traque. Cory est pisteur dans la réserve indienne de Windriver et à l'aide de Jane, jeune recrue du FBI, ils vont se mettre en chasse de ceux qui ont tué une jeune amérindienne par -20°C. Un thriller très enneigé dans le Wyoming se déroulant dans une réserve indienne gangrénée par la violence, l'alcool, la drogue où les jeunes ne s'y retrouvent plus, et où les anciens veulent conserver les coutumes. Parfois ça dérape. Le mobile du meurtre importe peu, le réalisateur s'est attaché aux personnages, à la vie de tous les jours, au climat, à la recherche d'indices dans un milieu hostile. Il n'y a pas de suspens final, pas de love story entre les 2 protagonistes, juste un bon polar froid et tragique.

 

 

"Petit paysan"

Pierre, 35 ans, est éleveur de vache laitière. Il ne sait faire que ça, comme il dit. C'est sa vie, un passionné. Une épidémie s'installe en France, une de ses bêtes est atteinte, il ne va pas le déclarer au service vétérinaire. Il veut sauver ses vaches. Pierre tombe dans le désarroi, le déni, la paranoia. Un engrenage de mensonge s'installe. Bel hommage rendu au monde paysan où on suit un homme seul, perdu, où les indemnités arriveront trop tard, un homme qui tient à son troupeau, à son métier. Un drame rural, poignant, et émouvant. Ne laissons pas tomber nos paysans, n'abandonnons pas nos campagnes.

 

 

"Seven sisters"

Qu'est-il arrivé à Lundi? La politique de l'enfant unique sur la Terre est obligatoire pour sauver l'espèce humaine. Un homme a refusé de tuer les 6 bébés de sa fille disparue. Chacune sortira le jour de son prénom (Lundi, Mardi, etc), et racontera sa vie du jour à l'autre le soir. Un grain de sable s'immisce dans ce plan, obligeant les soeurs à sortir en même temps. Un sacré jeu de rôles pour Noomi Rapace d'incarner 7 personnalités différentes physiquement et moralement. Le film, c'est elle. Un jeu stupéfiant, un bon divertissement.

 

 

"Le prix du succès"

La réussite tue. Brahim est un showman, il a réussi, est connu et reconnu par son public. Il en fait profiter sa famille. Son frère Mourad, omniprésent, est tout: sa mère, son manager, etc. Trop. Brahim a besoin de s'exprimer seul, et de sa liberté. Son frère ne le voit pas comme ça. Dans ce monde-là, ils n'ont pas trouvé leur place, la jalousie s'installe, la folie aussi. Showbizz, sacrifice, famille, tout ça ne fait pas bon ménage. Très bon casting, scénario bien ficelé qui montre les relations entre les proches et l'artiste: chacun doit trouver sa place, vivre dans l'ombre et l'accepter.

 

Please reload

Posts à l'affiche

Ce mardi, c'est zeni

May 19, 2020

1/10
Please reload

Posts Récents