La chronique de Kat et Cédric

01.06.2017

 

 

 

Une femme fantastique"

Marina vit avec Orlando, qui a 20 ans de plus qu'elle. Orlando décède subitement à l'hôpital; la famille de ce dernier ne veut pas entendre parler de Marina, ils n'aiment pas ce qu'elle représente. Mais qui est vraiment Marina, cette femme fantastique, forte, courageuse, prête à se battre contre tout et toute la société? Un film hors du commun sur un thème actuel, joué par une actrice Daniela Vega exceptionnelle, qui y met tout son corps et tout son coeur dans ce personnage sensible et pudique qui illumine le film.

 

 

 

 

 

 

"Song to song"

2 histoires d'amour sur fond de musique inexistante, de trahison et de désillusion. Un producteur et un chanteur qui aiment la même femme; un couple qui se sépare pour mieux se retrouver. Comme d'habitude, la mise en scène, les décors, la lumière et le montage sont parfaits. Ce film pourrait être une série de photos, tellement les moments ou instantanés sont bien retranscrits à l'écran. Mais le scénario est vide, les dialogues inexistants, les voix off toujours présentes et lassantes, comme dans ses précédents films. Rien de nouveau chez Terence Malick.

 

 

 

 

 

 

"On the milky road"

Kosta traverse tous les jours la ligne de front, assis sur son âne et protégé par un parapluie, pour livrer du lait aux soldats. Un jour, il aperçoit la jolie Nevesta, réfugiée italienne, promise à un général. Une histoire d'amour commence entre eux. La première partie est du grand Kusturica: la vie des gens à la campagne, les animaux, les danses, la fête. La seconde partie, la fuite amoureuse, est plus basée sur l'imaginaire, l'absurde, l'extravagant, la laideur et l'incompréhension. Le spectateur peut vite s'ennuyer.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"The circle"

Demain, tous connectés? Mae est engagée par The Circle, groupe informatique de réseaux sociaux. S'adaptant bien et vite à la vie de la communauté "The Circle", Mae va devenir une proche des 2 directeurs du groupe qui vont lui faire une proposition "révolutionnaire": être connectée à sa famille, à ses amis, à The Circle en permanence. Le film montre plus le côté positif de l'omniprésence des réseaux sociaux dans la vie privée. les inconvénients sont évoqués assez poussivement, pas de suspens final mais une grande naiveté de la principale intéressée. Etre déconnecté, c'est très bien aussi.

 

 

 

 

"Love hunters"

 Chasseurs d'amour...1987, Australie. Un soir, Vicky se dispute avec sa mère et part en cachette à une fête dans un quartier qu'elle ne connaît pas. Sur sa route, elle croise le couple Evie et John, chasseurs d'amour, chasseurs tout court. Le film est interdit au moins de 16 ans. Le spectateur suit la montée en puissance d'un couple de prédateurs et pervers sexuel, et comment leur victime va exploiter leur faiblesse pour essayer de survivre. A tour de rôle, on s'enfonce et sombre dans la psyché du couple:

–   elle: amoureuse, dévouée, soumise et anesthésiée par cet homme, son complice, à l'ascendant sur elle, prête à tout et au pire par amour;

–   et lui, manipulateur (juste dans sa zone de confort), bestial, meurtrier, violeur.

Insoutenable par les cris de la victime et la musique s'y référant, malsain par l'histoire mais tristement et cruellement vrai. Le montage, par la lenteur des scènes de rue chaudes et moites, s'opposant à la rapidité des scènes de violence, de cruauté, de perversion suggérées mais non montrées par le réalisateur, joue encore plus avec nos nerfs à travers ce huis clos lent mais explosif, un thriller poisseux et dérangeant.

 

 

"Dunkerque"

L'évacuation de 330 000 soldats anglais en mai 1940 sur la plage de Dunkerque, vue depuis la plage, par la marine et l'aviation. Film historique relatant la défaite victorieuse des anglais sous Churchill. Christopher Nolan a annexé la plage de Dunkerque et la ville pour tourner cette extraordinaire épopée humaine. Pas un soldat allemand, juste de jeunes soldats anglais essayant de rejoindre leur pays. Et que dire du peuple anglais, peuple de marin, qui par manque de destroyer, est venu récupérer les enfants du pays sur la plage en bravant l'aviation et les torpilles allemandes. Alors oui, on sort de ce film avec la chair de poule et les larmes aux yeux, Churchill pensait en sauver 30 000, c'est 330 000 hommes que le peuple anglais sauva et se préparera pour le 6 juin 1944. Brillant, maîtrise des images et du son, des héros humble et simple. Impressionnant par la dernier scène filmée

 

Vu par Cédric : En racontant un épisode de la seconde guerre Mondiale,le réalisateur CHRISTOPHER NOLAN signe un très grand film accompli et très bien maitrisé.

Les acteurs jouent très bien leur rôle avec très peu de dialogue.Renforcé par l’excellente bande originale de HANS ZIMMER rendant une tension constante et un danger omniprésent.

Une claque visuelle, une leçon d’histoire au niveau humain.

Vous ne serez pas déçu car DUNKERQUE n’est pas qu’un film c’est une véritable expérience à vivre.

 

 

 

"Baby driver"

Baby est un chauffeur pour des braqueurs de banques. Son truc: rythmée sa course à la musique qu'il écoute via ses écouteurs. Il décide de mettre fin à ses activités de voleurs lorsqu'il rencontre la fille de ses rêves, mais son chef et ses coéquipiers ne le voient pas ainsi. Un divertissement sur fond de braquage à la "ipod" mais épuisant à la longue.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Les as de la jungle"

Les fortiches vieillissants, c'est les as qui prennent du service pour sauver la jungle, mise en danger par un méchant koala. Bon film d'animation français pour le côté graphique mais le scénario reste très léger..surtout pour les accompagnants!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Valérian et la cité des 1000 planètes"

 Valérian et Laureline sont 2 supers policiers du futur qui partent à la recherche du super méchant, qui n'est pas très loin d'eux! Ok pour la réalisation, graphisme, effets spéciaux, création des différents univers mais le scénario reste vide, sans originalité et l'interprétation est inexistante, l'alchimie ne prenant pas entre les 2 personnages, ils semblent perdus. L'apparition éphémère de Rihanna n'amène rien au film.

 

 

Please reload

Posts à l'affiche

La course à l'espagnol !

November 13, 2019

1/10
Please reload

Posts Récents

November 13, 2019

November 7, 2019

November 6, 2019

November 6, 2019

October 24, 2019

October 21, 2019

October 17, 2019

October 16, 2019

Please reload

Archives