La chronique de Kat

18.05.2017

 

The Young Lady

 

Un savant mélange de Lady MacBeth et de Mme Bovary: une héroïne? "Contre vents et marées, je te suivrai...jusque sur la croix, jusqu'à la prison, jusqu'à la tombe, jusqu'au Ciel". 1865, Angleterre, Katherine est mariée de force à un homme qui a le double de son âge. Cette jeune fille innocente va se transformer sous l'emprise de la passion pour son palefrenier, en un véritable monstre de cruauté. À travers la lande anglaise, région sauvage, Katherine se perd dans sa solitude pendant ses longues marches pour oublier la violence morale et la soumission de la femme qu'elle subit par son beau-père. Un huis clos à la fois dramatique, inquiétant, plein de froideur et très austère; une passion machiavélique. Un film dérangeant et jubilatoire où le spectateur finit par s'attacher à ce monstre prêt à tout par amour et par passion. La jeune actrice Florence Pugh livre une performance incroyablement forte de cette jeune fille sage et femme monstrueuse en ne laissant aucun sentiment transparaître sur son visage.

 

 

 

 La Colère d'un Homme Patient

 

La vengeance est un plat qui se mange froid et surtout 8 ans après. 3 hommes cagoulés qui courent vers une voiture, une course-poursuite, et un homme à terre. Puis rien. Un bar avec des hommes jouant au poker, buvant des bières, une serveuse avec une vie triste et un homme scrutant tout ce qui l'entoure. Un petit polar qui monte en puissance au fur et à mesure de l'intrigue et devient vite un bon thriller. Un deuil impossible qui se transforme en vengeance et haine. Le plus voyou, le plus bandit, le plus mauvais, celui qu'on suppose avoir le plus de sang froid n'est pas celui à qui on pense. Armez-vous de patience, de courage, la violence surgit de nulle part; préparez-vous à prendre un bon coup de poing. Pas de pitié, pas de sentiment, mais avec quand même un peu d'humanité!.

 

 

 

 

Life

 

Alien revisité. Une expédition sur Mars rapporte des échantillons à bord de la station internationale. En faisant des expériences, ils ramènent à la vie "Calvin", si mes souvenirs sont exacts. Calvin s'avère être doté d'un muscle, un cerveau et un oeil à la fois. Calvin veut rentrer à la maison, la Terre! Trop long, trop déjà vu, ni angoissant, ni impressionnant, juste peut être le final (soit 10 secondes) qui peut nous laisser sans voix!.

 

 

 

 

 

 

Alien

 

"Mon nom est Ozymandias, Roi des Rois. Voyez mon oeuvre, vous puissants et désespérez!" Byron Shelley, 1818. Les membres de l'équipage du Covenant dévient de leur trajectoire pour aller explorer une planète inconnue envoyant un signal. Arrivés sur place, eux qui pensaient trouver le paradis, vont rencontrer l'enfer et faire tout pour s'en échapper. David, rescapé humanoïde de Prometheus, est présent, plus diabolique que jamais, mais sans Elizabeth Shaw. Ce film fait le lien entre Prometheus et Alien, des réponses nous sont apportées sur la disparition des Ingénieurs et la création des xénomorphes. Chaque grande civilisation, quand elle a atteint son apogée, disparaît. Rien ne dure éternellement. Une régénération est-elle envisagée, naturellement ou avec l'aide de quelqu'un? Est-ce le sort qui attend les humains, au point de vouloir aller coloniser une autre planète? Ridley Scott recrée Alien sur les bases de Prometheus, il nous embarque dans le Covenant pour une odyssée cauchemardesque, il nous inocule son virus de la peur et du néant, il nous amène à réfléchir sur la question de la création, et pour conclure, dans l'espace, personne ne vous entendra crier.

 

 

 

Braquage à l'Ancienne

 

 

Braquage réalisé par des octogénaires! Des papys exaspérés de leur vie monotone et surtout de la saisie de leur maison pour non-paiement des traites décident de cambrioler leur banque. Casting 3 étoiles pour une comédie sociale sur la classe ouvrière américaine mal menée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 De Toutes Mes Forces

 

Nassim est en classe de première au lycée. Après avoir passé un weekend festif avec ses amis, il découvre sa mère sans vie dans leur appartement. Nassim part vivre dans un foyer pour adolescents et le cache à ses copains. Film sur le devenir d'un adolescent placé en foyer, où il ne trouve pas sa place, tellement il est différent des autres socialement mais garde une grande détresse au fond de son cœur suite à la mort de sa mère. Le placement n'est toujours pas évident, le refus de l'aide des éducateurs et de l'autorité en général est très marqué et la reconstruction est longue.

 

 

 

 

Get Out

 

 

Chris, Afro-américain, part en week-end avec sa petite amie Rose, chez les parents de celle-ci, dont la propriété est retirée dans une petite commune au milieu de nulle part. Chris ressent une drôle de sensation quand il arrive dans cette famille de blanc, il pense que c'est dû à la couleur de peau, les employés de maison étant noirs, mais il est loin d'imaginer le pire.

Une ambiance tendue se propage petit à petit, un "doux" cauchemar dont il faudrait vite se réveiller, un spectateur sous hypnose et sous pression sombrant dans l'horreur. Le scénario est un mélange d'humour, de satire, de politique, et nous donne un thriller original à l'atmosphère angoissante sur fond de question raciale.

 

 

 

Jour J

 

Juliette et Clarisse sont organisatrices de mariage. Juliette rencontre Mathias à une soirée costumée et c'est le coup de foudre. Elle lui laisse sa carte de wedding planer, la copine de Mathias la découvre et dit OUI pensant qu'il la demande en mariage. S'en suit quiproquo sur quiproquo. Comédie drôlissime, pétillante, un vaudeville comme on les aime!.

 

 

 

 

 

 

 

Le procès du siècle

 

Londres, année 2000, bataille juridique en vue: 40 jours de procès. Deborah Lipstadt, Américaine, historienne et auteure reconnue sur la Shoah, est attaquée en justice pour diffamation par David Irving, anglais et négationniste reconnu, qui la met au défi de prouver que les chambres à gaz ont réellement existé. Le film est tiré du livre de Deborah Lipstadt (Denial: Holocaust History on trial) retraçant le procès et son vécu à travers ses yeux à elle. Le scénario est précis, pédagogue, limite documentaire. Le film est long et se traîne, faute de rythme, même si on reste suspendu à l'attente du verdict.

 

 

 

Message From The King

 

Jacob King, Sud-africain, arrive à L.A. pour retrouver sa sœur disparue. Entre les bas-fonds de la ville et les beaux quartiers, Jacob King va s'emporter contre les voyous avec la fureur de quelqu'un qui n'a plus rien à perdre. Le scénario est classique sur la vengeance familiale, mêlée à la drogue, la violence, la politique. Tout le gratin de la "voyouterie" se connaît mais personne ne se mélange, entre caste et bonne société. Le personnage principal est un peu comme le scénario: il arrive dans une ville et un pays dont il ne connaît pas les règles et avec des moyens limités, et doit faire face à une violence inattendue.

 

 

 

Tunnel

 

Au volant de sa voiture, un homme emprunte un tunnel; le tunnel s'effondre, il se retrouve coincé et attend les secours. Commence une longue attente. Un huis clos oppressant, un film catastrophe qui nous laisse scotcher à l'écran, sortira, sortira pas?  Les médias s'en mêlent, le politique aussi et l'humain dans tout ça?.

 

Please reload

Posts à l'affiche

A mille lieues du quotidien, offrez-vous l'Afrique !

December 2, 2019

1/10
Please reload

Posts Récents

November 18, 2019

November 18, 2019

November 13, 2019

November 7, 2019

Please reload

Archives