Rock'n'Roll

Un peu d'histoire 

« Originaire des Etats-Unis, le rock’n’roll envahit la France après la libération. L’engouement pour cette danse perdure encore de nos jours. Pourtant sa base rythmique à six temps n’est pas toujours bien comprise par une partie du public. C’est la raison qui pousse les amateurs de cette danse à s’adresser aux écoles de danse, seule garantie d’apprendre correctement. Dernière évolution d’une lignée de danses comprenant le swing et le be-bop, la musique du rock est accentuée sur le deuxième temps. »

Peut-on débuter le rock facilement ?

Souvent les gens se dévalorisent, n’ont pas confiance en leurs capacités. Il n’y a pas de piètres danseurs, il n’y a que de bons ou de moins bons pédagogues. A priori, tout le monde peut apprendre à danser le rock’n’roll. Si certains ont des difficultés à intégrer le pas ou le rythme, la volonté d’arriver à un résultat leur permettra de dominer cette danse.

- Existe-t-il des contre-indications physiques pour danser le rock’n’roll ?

On ne cherche pas à atteindre une performance ou à pousser ses limites physiques. Le but de la danse de société, c’est le bonheur : être heureux et partager ce bonheur.

- Au bout de combien de séances se sent-on à l’aise et prend-on du plaisir ?

Le plaisir est immédiat car on découvre que danser n’est pas difficile.  Le plaisir grandit quand on se sent à l’aise et sûr de soi. Il grandit un peu plus à chaque séance. 

- Plus globalement quels sont les bienfaits de cette danse ?

Nous avons évoqué le plaisir personnel et l’assurance qui découle de la maîtrise des mouvements. Il faut ajouter la fonction sociale et socialisante de la danse. C’est une occasion de rencontre et d’échange qui brasse toutes les catégories sociales et les générations. La passion du rock’n’roll fédère des personnes qui ne se seraient jamais rencontrées ou parlées auparavant. Assurance physique, équilibre mental, recherche et partage du plaisir de la danse : que demander de plus ? »

 

Le Professeur : Laurence Bazin

C’est quand 

Jeudi de 18h30 à 19h30 (sauf vacances scolaires)

C’est où 

Immeuble Laure Gatet - 9ème étage

39-41 cours du Maréchal Juin à Bordeaux

Que faut-il apporter pour pratiquer la salsa

Une tenue confortable, être à l'aise dans ses chaussures et sa bonne humeur. 


Combien ça coûte 

L'adhésion à la section (12€ par an) + 170 euros pour l'année (mi-septembre à fin juin) pour un cours par semaine - hors vacances scolaires.

Il est possible d’opter pour un paiement en trois fois réparti sur les trois trimestres.

Fiche d'inscription 

Contact:

ubm@mairie-bordeaux.fr ou 05 57 20 70 56